Blog
3 Marzo 2009
/

Seules les montagnes ne changent pas...

Aún quedan muchos días, muchos entrenos...bueno por faltar aún falta empezar a correr...pero desde el UTMB ya dejan ir las novedades para el 2009...


Vous serez nombreux à venir nous rejoindre l'été prochain sur les sentiers du Mont-Blanc. Certains d'entre ont déjà participé au The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc® en courant l'UTMB®, la CCC® ou peut-être même la Petite Trotte à Léon. Pour d'autres, la découverte sera totale. Malgré tout,vous serez tous égaux devant les nouveautés 2009. Notre objectif n'est pas de changer pour changer, mais de nous adapter aux besoins réels en collant le mieux possible à l'idée que nous nous faisons des valeurs de l'Ultra-Trail® : respect, solidarité, autonomie, équité devant les règles.

Pour cette première lettre mensuelle, nous vous présentons ce qui est nouveau, ce qui change, et même ce qui disparaît.
Lisez bien, imprégnez-vous, interro orale au retrait des dossards !
Nouveauté Sur les Traces des Ducs de Savoie
Chose promise, chose due ! Pour permettre à tous ceux qui n'ont pas pu s'inscrire en 2008 de participer en 2009, nous proposons cette année une nouvelle course, " sur les Traces des Ducs de Savoie " (TDS), qui a non seulement pour vocation de vous faire découvrir d'autres sentiers et cols du massif du Mont-Blanc, mais également de revenir à des principes de course plus bruts. Avec ses 105 km et 6700 m de dénivelé positif, la TDS se présente comme une course de montagne difficile, qu'il vous faudra boucler en moins de 31 heures si vous souhaitez décrocher le titre de finisher. Au programme : ascension du Mont-Joly (2525 m), traversée vers les Aiguilles Croches, Col de la Fenêtre, Col du Bonhomme, Passeur de Pralognan (2567 m). [Plus d'informations]
Règlement Si si si, il faut lire !
Nous avons fait évoluer un certain nombre de points de règlement. C'est le même pour tout le monde, que vous soyez devant ou derrière, petit ou grand, homme ou femme. Lisez bien, car l'aventure commence ici.

1. Un seul sac pour toute la course

Marqué à la remise des dossards, votre sac vous suivra partout fidèlement. Son poids minimum sera de 2 kg, incluant 1 l d'au au moins. Il devra peser ce poids à la sortie des ravitaillements, où des contrôles seront effectués. Le poids du sac ne pourra jamais être inférieur à 1 kg en un quelconque autre point du trajet. [Plus d'informations]

2. Sous l'oeil bienveillant des bénévoles

Comme chaque année, les bénévoles seront là pour vous aider, mais aussi pour veiller à ce que les règles soient respectées par tous. Parmi eux, des GCV (Gentils Commissaires Volants) auront des consignes précises, notamment en ce qui concerne l'application immédiate de pénalités en temps réel en cas de non respect du règlement. [Plus d'informations]

3. Le matériel obligatoire est... obligatoire

C'est une évidence, mais il faut en permanence transporter son matériel obligatoire sur soi. Question de sécurité, et encore une fois, d'équité vis-à-vis des autres concurrents. [Plus d'informations]


4. et le gobelet refait son entrée

Vous avez aimé le gobelet en 2008, ou pas. Vous devrez l'aimer en 2009 car il fait désormais partie du matériel obligatoire. Destiné à éviter le gaspillage de gobelets en plastique jetables sur la course, chacun devra se munir du sien, d'une contenance minimal de 15 cl. Pour les rusés : on parle bien de gobelets. Par exemple, les bidons ne sont pas des gobelets.

5. Pas de sac d'allègement à Champex

Il n'y aura plus de sac d'allègement à Champex... Mais rassurez-vous, vous pourrez toujours prévoir des affaires à Courmayeur. Un sac de 30 litres vous sera remis à cet effet lors du retrait des dossards. Pourquoi ce choix ? Pour que les conditions de course de l'UTMB® soient similaires à celles de la CCC® et de la TDS.

[Liens utiles]
• Le règlement complet des courses
• Ecoresponsabilité
Sécurité Au s'cours !
Vous ne devriez pas en avoir besoin, mais au cas où, il vaut mieux savoir assez précisément à quoi s'en tenir concernant les secours prévus en course.

1. N'oubliez pas : c'est dur !

Notre règlement le précise dans toutes les dimensions imaginables : les ultra-trails de montagne sont des courses difficiles. Vous devez être pleinement conscient des difficultés de l'épreuve avant de partir, être autonome, savoir gérer des conditions climatiques difficiles, ne pas pleurer si vous tombez, et vous dire que ce n'est pas le rôle de l'organisation de gérer les douleurs musculaires, soucis digestifs et autres menues douleurs. C'est l'aventure on vous a dit.[Plus d'informations]

2. Un dispositif de secours renforcé

Ce n'est pas un voyage organisé mais une course...
Nous devons donc concentrer nos efforts sur la qualité des secours. De ce fait les soins de confort seront réduits. Plus de kinés et de podologues pour vous dorloter, mais des équipes de secours et médicales pour prendre en charge les coureurs présentant un problème sérieux.[Plus d'informations]